Saint Marcel

Situé au sud-est de la ville de Marseille dans la vallée de l’Huveaune.
Saint Marcel mesure 2km d’est en ouest et 6km du nord au sud sur une surface de 750 hectares

St Marcel a connu 4 métamorphoses:

– La première agglomération de St Marcel se situait au nord sur les hauteurs de la Tourette.
– La seconde s’est formée au sommet d’une colline entre le vallon de Saint-Cyr ( aussi appelé Pascatoris) et celui de Castan. C’est le Castellum Massiliensis ( XI et XII siècles )
– La troisième, qui existe en partie aujourd’hui, à mi hauteur ( agglomération de cavaillon entre le Castellum et le nouveau St Marcel ) .
– La quatrième qui constitue le village actyuel qui s’est particulièrement développé à partir de 1774, date à laquelle la grand’route Marseille Toulon a été ouverte.
– La partie la plus basse du village est à 52.8m d’altitude.
– Contrairement à d’autres villages de la périphérie de Marseille , St Marcel était un véritable bourg de grande importance situé sur une zone stratégique, surnommé  » le Gibraltar de l’Huveaune  »

Les 1″ quarties de St Marcel :

1. La Rougière
2. La traverse des Caillols
3. Le petit Saint Marcel
4. La Montre
5. La Resclave
6. le Tubet
7. Cavaillon
8. La Forbine
9. Nazareth
10. La tour
11. Les Raymonds
12. La Rente
13. La Granière

Saint Marcel fait partie du 11eme arrondissement, du 18eme Canton pour les elections cantonales et de la 8eme circonscription pour les election législatives depuis 1941.
Le Quartier dépend des mairies du 6eme secteur qui regroupe les 11 et 12ieme arrondissements

Mais Qui était donc Saint marcel

Portrait du Pape Marcel 1er

Saint Marcel, patron de notre paroisse était Marcel 1er, pape et Martyr. Rien de commun avec Le saint du meme nom qui fut évéque de Die de 463 à 510.
Notre Marcel est né à Rome ou il y mourut en 309. Elu pape en 308 il succéda à Marcellin. Il travailla à la réconciliation de nombreux « lapsi », renégats chrétiens retournés au paganisme par peur de persécutions ou pour échapper aux tortures ou à la mort. Il organisa la ville de Rome en la divisant en 25 « tituli » ( paroisses).
C’est le patron des palefreniers.Son martyre a donné lieu à pleusieurs versions dont la plus connue dit que le pape serait mort de fatigue dans une écurie où il aurait été réduit au rang de palefrenier.
Maxence, empereur romain voulut le forcer à adorer les idoles et le condamna au catabule, grande étable où l’on soignait les bêtes destinées à la République.Marcel resta neuf mois dans cette étable et pu s’évader grâce à la complicité de « Lucine » qui se dévoua au sevice des chrétiens en prison et à l’ensevelissement des martyrs.
Marcel se réfugia chez la sainte dame qui transforma sa maison en église. Maxence l’apprit et fit profaner ce lieu qu’il transforma en étable publique.
Saint-Marcel fut condamné à y vivre et y mourut dans l’infection en 309.
Ses reliques arrivèrent en France au VIe siècle. C’est à ce moment là que son culte se développa.
Saint-Marcel est fété le 16 janvier.
Un cantique à Saint-Marcel en provençal se chantait dans notre paroisse.